»RETOUR À HISTORIQUE ...

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Sherbrooke - Le Comptoir familial Inc. de Sherbrooke, qui s'adresse à tous les pauvres du diocèse, de toute race et de toute religion, prendra, dans quelques mois, une expansion importante avec la construction d'un édifice de quelque $20,000.

• C'est le président-fondateur de cet organisme le Dr Jacques Letellier, qui a annoncé l'heureuse nouvelle qui permettra au Comptoir familial de donner un service plus complet et de servir plus de pauvres.

Des soumissions publiques seront demandées dans quelques jours pour la construction d'un édifice d'un seul étage, mais avec des prévisions pour un second, rue Bowen sud, au pied de la rue Morkill.
M. Carignan

• Le Dr Letellier qui a cédé sa place de président, il y a quelques jours, à M. Louis­ Georges Carignan, i.p., a tenu à souligner qu'après une existence assez brève de quatre ans, le Comptoir familial a rendu service à plus de 30,000 citoyens du diocèse de Sherbrooke.

On sait que les objets qui sont remis gracieusement au Comptoir familial par des citoyens généreux des hommes d'affaires et des industriels, sont vendus aux pauvres au prix nominal.

• Cette forme de charité, a souligné le président-fondateur, n'humilie pas le pauvre puisque celui-ci a la satisfaction d'être le propriétaire du l'objet convoité puisqu'il verse une certaine somme, si minime soit-elle. C'est ce qui distingue cette oeuvre de la St-Vincent-de-Paul, a-t-il dit.

Construction
Le Dr Letellier qui a été maintenu à son poste de pu- construction" chargé de publiciste de cette oeuvre de charité, a également annoncé que l'assemblée générale avait formé un "comité de laconstruction chargé de mener à bien le projet qui a été mentionné plus haut.
V.: CONSTRUCTION, P. 2, C. 1

CONSTRUCTION
Suite de la page métropolitaine se compose de MM. Denis Bertrand, Louis-Georges Cari­gnan, Paul Fréchette et du Dr Letellier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONSTRUCTION
Suite de la page métropolitaine se compose de MM. Denis Bertrand, Louis-Georges Cari­gnan, Paul Fréchette et du Dr Letellier.

• Ce dernier a été heureux de souligner que déjà, le comité de construction se trouvait en face de dons appréciables qui permettront au Comptoir familial de s'acquitter plus tôt de sa dette.

Parmi les dons reçus à l'heure actuelle, le Dr Letellier a mentionné: les plans, d'un architecte de Sherbrooke; les travaux de génie; une caisse enregistreuse; un lavabo et une toilette; une partie des fournitures électriques ainsi que les stores. L'acier de structure et d'armature serait également donné ; a-t-il dit, ce qui représente un don de $4,000.
Souci du pauvre

• Le Dr Letellier qui a dû quitter son poste de président après avoir rempli deux mandats de deux ans, a tenu à faire remarquer que son expérience lui avait permis de déceler, dans toutes les discussions des différentes as­ semblées des directeurs du Comptoir familial, et chez chacun des membres qui en 1 faisaient partie, un grand es- 0 prit de charité ainsi qu'un véritable souci du pauvre. -

La construction d'un nouvel édifice, a-t-il dit, a pour objet de relancer le Comptoir familial vers de nouveaux horizons. Elle permettra en même temps, a-t-il souligné de donner des structures définitives à l'oeuvre et d'agir dans des cadres beaucoup plus élargis afin de servir avec plus de succès le diocèse.

Appel
• Il en a profité de l'occasion pour lancer un appel général à ceux qui déménageront au cours du mois de mai, les invitant à faire parvenir au Comptoir familial, tous les objets particulièrement des meubles et du linge dont ils voudront se départir.

Le Dr Letellier n'a également pas voulu passer sous silence l'apport, de plus en plus appréciable, des industriels et des propriétaires de magasins qui, au début de chaque année, font parvenir au Comptoir familial les effets qui demeurent sur les .ablettes ou dans les entrepôts.

Elan nouveau
• Le président-fondateur a voulu insister sur l'apport apporté à cette oeuvre par les différents services de La Tribune Inc., télévision, radio, journal, qui, à l'occasion des sinistres, avaient apporté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un élan nouveau à l'oeuvre et même, lui avait permis d'être ce qu'elle est aujourd'hui.

IL a également rendu homo mage au groupe d'environ 40 dames qui se dévouent à différents services du Comptoir familial. Le Dr Letellier souligné, entre autres, groupe de dames qui recueillent la laine des vieux paletots qui sont donnés à l'oeuvre, et échangent celle-ci pour des couvertures neuves qui sont ensuite vendues aux famllles pauvres.

Il a fait remarquer que d'ici l'ouverture du nouveau magasin, dans quelques mois, le Comptoir familial continuera d'opérer, à moins d'imprévus, le mardi après-midi, de 2 heures à 5 heures et le vendredi, de 2 heures p.m. à 8 heures du soir, dans l'édifice situé au 36, bouI. St-François nord. Il prévoit pouvoir donner une expansion à ce service lors de l'ouverture de l'édifice de la rue Bowen nord.
Comptoir familial

-M. Lou is-Georges Carlpan a été élu président du Comptoir familial de Sherbrooke, lors de la. réunion générale de cet organisme. Il sera secondé par Mme Alphonse Bélanger, vice-présidente; Mme Maurice Tanguay, secrétaire: M. Jacques O'Bready, trésorier et aviseur légal, ainsi que M. l'abbé De­ sève Cormier, aviseur moral.

Depuis un mois, la direction 1 de cet organisme a ajouté à 1 son service, celui de l'Aide 1 aux Sinistrés. MM. René Bureau et René Ouellet en sont respectivement le président et l'assistant. Ce Comité est appelé à rendre de nombreux services à l'occasion de chaque sinistre, à faire l'inventaire des besoins vestimentaires et de mobiliers dont ont besoin les sinistrés.

Exécutif
Outre MM. Carignan et le Dr Letellier, le nouveau bureau exécutif se compose de M. Denis Bertrand, i.p. vice­ président; Mme Olivier Routhier, secrétaire; Me Jacques O'Bready, trésorier et aviseur légal; Mme Alphonse Bélanger, gérant du magasin et M. l'abbé DeSève Cormier, aviseur moral et délégué de l'Ordinaire.

 
 

»RETOUR À HISTORIQUE ...